Pays Basque : prévention coup de poing anti-drogue !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Plus de 3.500 livrets “La vérité sur la drogue” ont été distribués dans la région du Pays Basque lors du week-end du 15 août !

Après le challenge réussi des 300.000 livrets distribués lors de l’UEFA 2016, nos bénévoles ont continué leurs actions de prévention dans le Pays Basque où ils ont pu faire découvrir « La vérité sur la drogue » aux vacanciers et commerçants.

Tout au long de l’année, nos bénévoles sont constamment sur le terrain afin de prévenir la consommation de drogues. Que se soit dans la rue, auprès des habitants, auprès des commerçants, dans les quartiers où les deals se font en fin d’après-midi, nos bénévoles mettent régulièrement en garde les jeunes, précisant que le cannabis de nos jours contient jusqu’à plus de 80 mg de THC, comparé à celui des années 60 qui n’était guère plus que de 8 mg. Selon l’OFDT, la consommation chronique de cette substance favorise aussi la survenue de certains cancers, notamment du poumon, dont le risque est multiplié par 3.

Selon l’association Prévention Routière, en 2015, « 23% des décès surviennent dans des accidents impliquant un conducteur contrôlé positif aux stupéfiants. Conduire après avoir consommé du cannabis multiplie par 2 le risque d’être responsable d’un accident mortel. Le risque est multiplié par 14 en cas de consommation conjointe de cannabis et d’alcool. »

Les livrets “La vérité sur la drogue” ont très bien été acceptés et les commerçants ont remercié les bénévoles pour cette action. Une équipe de policiers en ont pris un gros paquet pour distribuer à des familles ou des jeunes dans le besoin. En Colombie et au Venezuela, des policiers et des militaires distribuent eux-mêmes les livrets « La vérité sur les drogues » aux citoyens.

Il faut savoir que les jeunes peuvent perdre leurs repères fondamentaux et certains d’entre eux se réfugient dans la drogue, l’alcool, la violence, et une part de la société est ainsi poussée à la dérive. La présidente de l’association Non à la drogue Oui à la vie a déclaré: « La solution pour que chaque enfant et adolescent soit informé sur les dangers des drogues serait de faire de la prévention à grande échelle avec des programmes dans chaque école, collège ou lycée, et que cela soit fait chaque année dans chaque classe. Et nous pourrions arriver alors à un résultat plutôt optimal. »

L’humaniste Ron Hubbard a découvert en 1950 : « Vous avez peut-être remarqué que la société se dégrade rapidement… Et le plus grave dans tout cela, c’est que les drogues, qu’elles soient médicales ou illégales, ont rendu incapables d’agir tous ceux qui auraient pu résoudre la situation, notamment les leaders politiques, et ont même paralysé les nouvelles générations. »

Contact presse :

Catherine Cros, Présidente

06 63 78 72 44

nonaladrogueouialaviefrance@gmail.com

www.nonaladrogue.org

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »