Quand le cannabis devient dangereux pour les enfants !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Un bébé a été accueilli à deux reprises à l’hôpital après avoir ingurgité… du cannabis.

On peut lire dans les chroniques du Metronews, qu’un couple, habitant en Haute-Normandie a été condamné vendredi 15 mai à de la prison avec sursis pour “défaut de surveillance”. Leur tort ? Avoir laissé leur bébé de neuf mois absorber de la résine de cannabis, ce qui l’a plongé deux fois dans le coma.

La première fois, la petite, âgée de seulement neuf mois, avait été hospitalisée au Havre. Tombée dans le coma, elle détenait dans son corps 114 nanogrammes de tétra-hydro-cannabinol. Une forte quantité que le père attribue à la “très bonne qualité du shit”… Fort heureusement, le bébé a fini par se réveiller.

Deux semaines plus tard, le drame se reproduit. Cette fois, la petite fille se retrouve non pas avec 114 mais avec 162 nanogrammes de THC dans le corps ! Un taux “plus de cent fois supérieurs à celui relevé chez un adulte lui-même intoxiqué”.

Alors que le débat sur la dépénalisation du cannabis est toujours d’actualité, l’association Non à la drogue, Oui à la vie alerte les autorités sur les dangers du cannabis. Si le cannabis venait à être banalisé et « autorisé », on peut prédire une augmentation certaine du nombre d’accidents de ce type.

En France, parmi les drogues illicites, le cannabis reste de très loin la substance la plus consommée avec 17,0 millions de personnes à l’avoir déjà essayée. Son usage régulier concerne près d’1,5 million de personnes en France.

En 2014, 42 % des adultes âgés de 18 à 64 ans déclarent avoir déjà consommé du cannabis au cours de leur vie. L’usage actuel concerne 11 % des 18-64 ans, tandis que la proportion d’usagers réguliers atteint globalement 3 %. La consommation de cannabis concerne surtout les plus jeunes.

Cette hausse s’inscrit dans un contexte de net accroissement de l’offre de cannabis en France, et notamment de l’auto-culture et de la production locale d’herbe, avec plus de 140.000 pieds de cannabis saisis en 2013, contre 55.000 en 2010.

Il faut arrêter de se voiler la face sur le problème des drogues en France. La véritable solution est l’information sur les dangers des drogues dès le plus jeune âge ! La prévention auprès des enfants est indispensable si l’on veut endiguer cette consommation grandissante et inconsciente chez les jeunes !

C’est pourquoi l’association “Non à la drogue, Oui à la vie” a organisé une distribution gratuite de livrets sur les dangers du cannabis et des drogues illicites telles que la cocaïne, l’héroïne, les poppers ou le crack et la meth entre autre, afin de sensibiliser tout le monde à ce réel problème de société ce samedi 30 mai dans le quartier de la rue du Fg du Temple à Paris et auprès des commerçants de cette rue.

Pour obtenir plus d’information sur les actions de l’association, visitez le site internet : www.nonaladrogue.org

Contact presse : Robert Galibert 06 20 51 17 57

info.drogue@gmail.com ou www.cestquoiladrogue.fr

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>